Concert méditatif avec le Duo intemporel

Concert méditatif et caritatif au profit de la rénovation de la chapelle du couvent de Bellemagny.

Avec Guillaume Singer, Luc Marin et la participation de Jean-Marc Singer. 

Dimanche 26 février à 15h00
Chapelle de Bellemagny (Haut-Rhin)
Tarif : 10 euros
Réservations au 06.12.27.82.59

Un duo, Guillaume Singer au violon et Luc Marin au piano sera à l’œuvre.

Guillaume Singer c’est un peu l’invitation au voyage. Avec son archet en guise de bâton de pèlerin, le violoniste Guillaume Singer trimballe son public aux confins inexplorés de l’improvisation. Nourri de culture classique, d’héritage manouche et d’effervescence afro-jazz, son jeu aquarelle touche, surprend, mais ne laisse personne indifférent. Jamais avare de partages, l’interaction qu’il stimule avec son auditoire compose sa marque de fabrique. Narrateur autant qu’interprète, il déroute son public vers des contrées magiques, propices à la méditation et à l’introspection.

Luc Marin, au piano, partage son parcours en des mondes musicaux en forme d’hymne à la tolérance.

Revisitant avec virtuosité un répertoire allant du classique au jazz, Guillaume Singer et Luc Marin livrent une interprétation audacieuse et très personnelle des grands standards, de Tchaïkovski à Chopin en passant par Django Reinhardt ou encore Duke Ellington.

Les Dernières Nouvelles d’Alsace, article du 19 février 2017

D’autres infos sur le site de l’Alsace.fr


Une reprise de Clair de lune, enregistrée en duo avec Luc Marin au piano.

Publicités

Concert au Sunset avec le Romain Vuillemin Quartet

Concert au Sunset Jazz Club avec le Romain Vuillemin Quartet

Mercredi 28 septembre 2016 à 21:30

Sunset Jazz Club
Rue des Lombards, 75001 Paris
Le site du Sunset

Ici, la chronique du dernier concert au Sunset dans le magazine Jazz Hot

Photo : Patrick Martineau © Jazz Hot n°675, printemps 2016
Photo : Patrick Martineau
© Jazz Hot n°675, printemps 2016

Le 18 mai, le Sunside recevait Romain Vuillemin (g, voc) pour une évocation de Django Reinhardt: un retour aux sources avec des morceaux courts comme Django les signaient; un hommage rajeuni, épuré et non démonstratif. Le leader avait réuni un quartet dynamique: Stéphane Nguyen (g), Edouard Pennes (b) et Guillaume Singer (vln). En ouverture, «Swing 41» (avec une pensée pour le festival de Salbris qui n’a pas lieu cette année) suivi de «Topsy» et «Ninouche». «Embraceable You» de George Gershwin joliment réarrangé juste pour interrompre le cycle qui reprit de plus belle avec le traditionnel «Joseph Joseph» en duo de guitares et un morceau peu connu de Django «Chôti». Romain raconte des histoires entre les chansons, qui s’ajoutent aux échanges pleins d’humour avec les musiciens et avec le public, le tout dans une salle bondée. Reprise du deuxième set avec «Exactly Like You» de Jimmy McHugh, «Charleston» et «Tea for Two» de Vincent Youmans, puis une reprise de Charles Trenet «Vous qui passez sans me voir» et enfin «Gyspy Swing» de Samson Schmitt. La soirée s’est achevée dans une ambiance surchauffée avec «The Word Is Waiting for the Sunrise» de Ernest Seitz, «I love You» de Harry Archer, et une composition de Romain «Renouveau».
(Patrick Martineau, Jazz Hot)

Tournée au Cameroun avec Henri Dikongué

Mini-tournée au Cameroun en mai 2016 pour la sortie du denier album d’Henri Dikongué, Diaspora.

  • Le 12 mai au Castel Hall de Douala
  • Le 14 Mai à l’hôtel la Falaise de Yaoundé

Ce diaporama nécessite JavaScript.

« And last but not the least : Guillaume Singer, violoniste. Il aura fait passer le public par toutes les émotions. Venu du classique, Guillaume est un touche-à-tout. Jazz, sonorités créoles (il a joué notamment avec des artistes capverdiens comme Cesaria Evora ou Lura), son violon aura même réussi à résonner exactement comme un saxophone alto. Un heureux hasard, dira Guillaume. Effectivement, puisque la salle l’aura applaudi à tout rompre. »

La Tribune du Cameroon

Article dans l’Heraldo de Aragon (Espagne)

Un bel article dans l’Heraldo de Aragon qui annonce la sortie en Espagne de l’album Swinging in Paris et le concert du Romain Vuillemin Quartet à Saragosse le 27 février.

article Heraldo de Aragon

Article du Badische Zeitung

« Sinti-Swing zwischen Bronzefiguren »

article publié le 28 septembre 2015 dans le Badische Zeitung

Musik trifft Stein: ein Konzertereignis ganz besonderer Art mit Gypsy-Jazz in der Gundelfinger Steinwerkstatt von Wolfgang Jakob.

Das Kirchmeyer-Ensemble (v.l.n.r.) Stefan Vögele (Kontrabass), Guillaume Singer (Violine) und Florent und Tobias Kirchmeyer (Gitarre) spielten in der Steinwerkstatt Jakob Gundelfingen Foto: Andrea Steinhart
Das Kirchmeyer-Ensemble (v.l.n.r.) Stefan Vögele (Kontrabass), Guillaume Singer (Violine) und Florent und Tobias Kirchmeyer (Gitarre) spielten in der Steinwerkstatt Jakob Gundelfingen Foto: Andrea Steinhart

Lire la suite sur le site du Badische Zeitung

Album « Swinging in Paris », Romain Vuillemin Quartet

Romain Vuillemin Quartet, album Swinging in Paris
13 titres
Sortie : février 2015

Swinging in Paris, Romain Vuillemin Quartet
Swinging in Paris, Romain Vuillemin Quartet

Le site de Romain Vuillemin Quartet

Musiciens

Romain Vuillemin : guitare
Stéphane Nguyen : guitare
Guillaume Singer : violon
Jérémie Arranger : contrebasse
Sylvain Hamel : clarinette sur le titre 4

Titres

1. Swing 41 (D. Reinhardt
2. Songe d’automne (A. Joyce)
3. Parlez moi d’amour (J. Lenoir)
4. Three little words (H. Ruby)
5. The world is waiting for the sunrise (E. Seltz)
6. Tea for two (V. Youmans)
7. Joseph Joseph (trad.)
8. Choti (D. Reinhardt)
9. I love you (H. Archer)
10. Topsy (C. Basie)
11. Body and soul (J. Green)
12. Exactly like you (J. McHugh)
13. Renouveau (R. Vuillemin)

Quelques extraits de critiques:

Sur Django Station

«A contre courant des killers de la 6 cordes qui sévissent un peu partout aujourd’hui, le guitariste Romain Vuillemin, qu’on croise depuis quelques années dans tous les lieux swing manouche de Paris et d’ailleurs, nous offre un disque old school, enregistré en 2 jours, qui privilégie la simplicité et la musicalité. Ses petits camarades expérimentés (Guillaume Singer, violon, Jeremy Arranger, contrebasse Stephan N’Guyen, guitare d’accompagnement) et lui-même ont bien assimilé l’esprit du quintet d’avant guerre de Django et Grappelli et en ont retenu les meilleures leçons (…)»

Sur Couleurs Jazz

«Très jolie surprise que ce Swinging in Paris, autoproduit et financé grâce au système du crowdfunding. De ce premier album, enregistré en deux jours seulement, ressortent dès la première écoute, spontanéité et fraîcheur. A n’en pas douter, il a été pensé comme un hommage au maître du genre. Plus Django que Jazz manouche donc, il propose un retour aux sources, avec des standards exécutés en innovant par des tempos parfois originaux.»

Dans L’Est Républicain

«Romain Vuillemin, avec Guillaume Singer au violon, Stephan Nguyen à la guitare et Jérémie Arranger à la contrebasse, frappent fort (…) Il est vrai que l’enregistrement frappe par sa maîtrise, une patte old-school mais délivrée par des musiciens capables d’apporter des arrangements originaux.»

 

Collectif Selmer #607

En 2008, Noé Reinhardt, Sébastien Giniaux, Adrien Moignard, Rocky Gresset, Richard Manetti et Benoît Convert se sont réunis autour d’une guitare Selmer de 1946, numéro de série 607, en hommage à Django. Sébastien Giniaux m’a invité a jouer avec lui sur Viper’s Dream de Fletcher Allen. Pour le deuxième album du collectif sorti en 2010, Sébastien m’a invité à nouveau, cette fois-ci pour interpréter Tutu.

«Autre petit bijou, la reprise de « Tutu » de Marcus Miller popularisé par Miles Davis et joué ici par Sébastien Giniaux et Guillaume Singer au violon.» (Django Station)

jazzclassique

jazzman

Le site de Selmer #607