« Hommage à Django » au Sunset avec le Romain Vuillemin Quartet

Extrait du concert avec le Romain Vuillemin Quartet au Sunset (Paris) le 18 Février 2017.

« Hommage à Django »: I’ve found a new baby

Avec

Guillaume Singer (violon)
Edouard Pennes (contrebasse)
Stephan Nguyen (guitare ryhtmique)
Romain Vuillemin (guitare solo)

 

Concert au Sunset Jazz Club avec le Romain Vuillemin Quartet

Concert au Sunset Jazz Club avec le Romain Vuillemin Quartet
Mercredi 18 février 2017 à 21:30

Sunset Jazz Club
60, rue des Lombards, 75001 Paris
entrée : 20 euros
Le site du Sunset

Ici, la chronique du dernier concert au Sunset dans le magazine Jazz Hot

Concert au Sunset avec le Romain Vuillemin Quartet

Concert au Sunset Jazz Club avec le Romain Vuillemin Quartet

Mercredi 28 septembre 2016 à 21:30

Sunset Jazz Club
Rue des Lombards, 75001 Paris
Le site du Sunset

Ici, la chronique du dernier concert au Sunset dans le magazine Jazz Hot

Photo : Patrick Martineau © Jazz Hot n°675, printemps 2016
Photo : Patrick Martineau
© Jazz Hot n°675, printemps 2016

Le 18 mai, le Sunside recevait Romain Vuillemin (g, voc) pour une évocation de Django Reinhardt: un retour aux sources avec des morceaux courts comme Django les signaient; un hommage rajeuni, épuré et non démonstratif. Le leader avait réuni un quartet dynamique: Stéphane Nguyen (g), Edouard Pennes (b) et Guillaume Singer (vln). En ouverture, «Swing 41» (avec une pensée pour le festival de Salbris qui n’a pas lieu cette année) suivi de «Topsy» et «Ninouche». «Embraceable You» de George Gershwin joliment réarrangé juste pour interrompre le cycle qui reprit de plus belle avec le traditionnel «Joseph Joseph» en duo de guitares et un morceau peu connu de Django «Chôti». Romain raconte des histoires entre les chansons, qui s’ajoutent aux échanges pleins d’humour avec les musiciens et avec le public, le tout dans une salle bondée. Reprise du deuxième set avec «Exactly Like You» de Jimmy McHugh, «Charleston» et «Tea for Two» de Vincent Youmans, puis une reprise de Charles Trenet «Vous qui passez sans me voir» et enfin «Gyspy Swing» de Samson Schmitt. La soirée s’est achevée dans une ambiance surchauffée avec «The Word Is Waiting for the Sunrise» de Ernest Seitz, «I love You» de Harry Archer, et une composition de Romain «Renouveau».
(Patrick Martineau, Jazz Hot)